acces_compte
tel

Plate-forme pour faciliter le paiement des cotisations de la « sphère complémentaire » (AGIRC-ARRCO, prévoyance, santé)

Lancement de « cotizen.fr », une plate-forme pour faciliter le paiement des cotisations de la « sphère complémentaire » (AGIRC-ARRCO, prévoyance, santé)

 

Le portail « Cotizen.fr » est ouvert depuis la fin du mois d’avril 2017.

 

Son objectif : donner la possibilité aux employeurs et tiers-payeurs de payer en ligne toutes les cotisations sociales de retraite complémentaire, de prévoyance et de santé sur une même plate-forme. Sa mise en place se fait progressivement.

 

Concrètement, pour ce mois d’avril 2017, « cotizen.fr » offre à toutes les entreprises (et tiers-payeurs) la possibilité de régler leurs cotisations de retraite complémentaire (AGIRC-ARRCO), le cas échéant par carte bancaire.

 

Le paiement des cotisations « prévoyance, assurance et mutuelle » se fait au fur et à mesure de l’entrée des acteurs concernés dans la plate-forme. Au 26 avril 2017, le service est proposé par : les instituts de retraites complémentaires Humanis international et métropole, Malakoff Médéric, CRR, KLESIA, AG2R La Mondiale, IRCOM, CGRR et APICIL Retraite et l’institution de prévoyance APICIL Prévoyance. D’autres organismes feront leur entrée « prochainement », assurent les maîtres d’œuvre du portail.

 

Pour accéder à « cotizen » les intéressés peuvent directement se connecter sur « www.cotizen.fr ».

 

La personne habilitée par l’entreprise (spécialiste paye, comptable, tiers-déclarant), en renseignant les mêmes informations que pour l’inscription à Net-entreprises ou au portail de son organisme complémentaire (c’est-à-dire : Siret/Nom/Prénom), pourra bénéficier ultérieurement d’un accès direct depuis ces portails (les Cahiers de la retraite complémentaire, n° 27, p. 22).

 

À terme, Cotizen va devenir un « point d’entrée unique », ce qui permettra de « réduire le nombre de connexions (et d’) avoir une vue de l’ensemble des cotisations soldées, en cours ou à venir (…) ». Il permettra ainsi « d’optimiser le suivi des opérations de paiement ».

http://www.cotizen.fr